Activez JavaScript pour profiter pleinement de ce site ! Morgan Plus 4 - Aménagements intérieurs
Logo Anciennes Automobiles
Logo Anciennes Automobiles

 

Menu rétracté

 

 

 

Nombre de visiteurs : 1    

Page mise à jour le 25.11.2023, visitée 840 fois

Morgan Plus 4
Aménagements intérieurs

Sommaire :

Morgan Plus 4
Aménagements intérieurs

Cette page sera complétée au fur et à mesure de mes travaux de rénovation et d'amélioration.

Sièges  

Avertissement : cette partie est spécifique à mon auto et ne peut être systématiquement généralisée tant le nombre de variantes existent en fonction de l'équipement original de l'auto que des modifications effectuées au cours du temps par les propriétaires successifs.

Voici donc à quoi ressemblent les sièges de ma Morgan ; il s'agit de sièges type baquet très simples puisqu'ils ne sont composés au niveau de l'assise que d'une planche en contreplaqué sur laquelle est posé un coussin en mousse recouvert de cuir, d'environ 5 cm d'épaisseur. Le dossier est très rigide et non réglable.

Sièges
Sièges © Philippe Bérenger

Au niveau confort, c'est très relatif...

Mais le pire est que le siège conducteur (le seul muni de glissières de réglage) n'est quasiment pas réglable et pose problème. C'est ce à quoi je vais tenter de remédier.

Siège conducteur

Défauts

Quand mon épouse et moi avons pris livraison de l'auto, j'ai d'abord pris le volant pour sortir de la ville où nous étions en fin d'après-midi, heure d'affluence. Le siège était dans une position qui me convenait (je mesure 1m79) car je voyais la route au travers du parebrise, donc hauteur impeccable et je pouvais débrayer à fond sans souci, donc profondeur impeccable également.

Parvenus en dehors de l'agglomération, ma femme (elle mesure 1m69) a pris le volant (n'oublions pas que cette auto est son cadeau d'anniversaire) et là, impossible de régler la profondeur du siège car les glissières étaient grippées et coincées dans leur rail. Il a donc fallu placer entre le dos de mon épouse et le dossier du siège force tissus et vêtements que nous avions dans notre pauvre sac de voyage (retour prévu en deux jours seulement), pour qu'elle puisse débrayer...

Le voyage n'a donc pas été très commode ni sécurisant.

Il me fallait démonter les rails pour les dégripper, ce qui fut fait rapidement une fois rentrés.

Voici un schéma montrant la fixation du siège :

Fixation du siège conducteur
Fixation du siège conducteur © Philippe Bérenger

Et en remontant l'ensemble, je me suis aperçu qu'il était impossible d'avancer le siège sur ses glissières car il butait contre le passage central (boîte de vitesse), ce qu'on voit bien également sur la première photo en haut à gauche, mais également contre la garniture de bas de caisse à gauche.

Siège conducteur
Siège conducteur © Philippe Bérenger

Première modification

La première idée qui m'est venue, mais qui, on va le voir, n'était pas la bonne, a été de rehausser légèrement le siège pour pouvoir l'avancer plus. Je fabriquais donc un support en tube d'acier carré soudé pour remplacer la traverse en bois et les deux petits morceaux de tube sur lesquels reposaient les rails, tout en gardant l'inclinaison de l'assise qui est de 15%.

Modification n°1 du siège conducteur
Modification n°1 du siège conducteur © Philippe Bérenger

Ainsi, le siège pouvait avancer de 7 cm supplémentaires et était réhaussé de 5 cm.

Pour mon épouse, il y avait un gros plus, mais pas encore suffisant pour bien débrayer sans avancer le bassin et la hauteur était bonne.

Pour moi, pas de problème en profondeur puisque les glissières étaient dégrippées par contre, la hauteur ne me convenait plus car le haut du parebrise était dans mon champ de vision et pour bien voir, j'étais obligé de me tasser dans le siège.

Moralité, il faut tout revoir pour avancer plus le siège (4 à 5 cm seraient bien) et le baisser (au moins 5 cm). Je vais donc essayer de concevoir une fixation qui permette les deux.

La première fixation sera réutilisée modifiée pour fixer le siège passager, non réglable qui repose sur deux traverses en bois vissées sur le plancher.

Seconde modification

Après réflexion, je vais réaliser un support en deux parties dont voici le schéma de principe :

Modification du siège conducteur
Modification du siège conducteur © Philippe Bérenger

Elle permet de conserver la pente du siège tout en l'élevant quand il s'avance et le baissant quand il recule et sans ajouter de mécanisme.

La fixation basse est réalisée en tube carré de 25 mm soudé dont les extrémités reposent sur les traverses du châssis par l'intermédiaire du plancher et non pas seulement sur le plancher en contreplaqué comme à l'origine, solution que je trouve un peu légère en matière de solidité.

Autre piste : avancer légèrement la pédale d'embrayage par un bon réglage qui, de toute façon, sera fait car elle présente du jeu et pourquoi pas, la doter d'un patin caoutchouc, ce qui pourra nous faire gagner au total 2 ou 3 cm je pense.

Une obligation va être de modifier légèrement la forme de l'assise du siège (la partie rigide en contreplaqué et son encadrement métallique recouvert de cuir) pour avancer sans être gêné par le passage de la boîte de vitesses.

La suite en avril 2023 car d'ici là, je n'aurai pas l'occasion de faire ces travaux.

Siège passager

Comme dit plus haut, le siège passager, non réglable repose sur deux traverses en bois vissées sur le plancher, ce qui là encore me semble laisser à désirer en matière de solidité. Je vais donc le fixer sur le premier support fabriqué pour le siège conducteur qui sera modifié en conséquence.

Plancher  

Le plancher, ou les planchers devrais-je dire, est constitué d'un assemblage de panneaux de contreplaqué marine bien endommagés et tellement gras qu'on ne peut les toucher sans se salir. Ils n'ont de plus aucun revêtement...

Je démonte donc tout et vais les refaire en modifiant la plage arrière ainsi que son intérieur qui pour l'instant ne contient que la batterie ; je vais bien sûr laisser la batterie à droite en modifiant sa fixation et à gauche, je placerai une boîte dans laquelle je pourrai mettre la trousse à outils ainsi que les pièces de rechange nécessaires sur une ancienne (bobine, rupteur, doigt d'allumeur, condensateur, courroie de ventilateur / pompe à eau, etc.).

Plancher démonté
Plancher démonté © Philippe Bérenger

L'ensemble des panneaux de contreplaqué marine de 10 mm d'épaisseur sera recouvert intégralement de résine de polyester (celle qui est utilisée pour les fabrications de coques de bateau). J'avais d'abord pensé protéger le CTP (contreplaqué) avec un vitrificateur mais cela m'a été déconseillé par les spécialistes de plancher car le vitrificateur, s'il est efficace contre l'usure mécanique due aux passages fréquents, n'offre aucune protection durable contre l'humidité et les entrées d'eau.

Le démontage s'est fait sans problème. J'en ai profité pour nettoyer soigneusement les traverses et autres éléments du chassis ainsi que les deux tôles du tunnel central, hyper-gras, traiter contre la rouille et repeindre avec une peinture adaptée.

J'ai également réglé et réparé l'ensemble du pédalier qui avait pris beaucoup de jeu.

Pédalier
Pédalier © Philippe Bérenger

À noter que je n'ai pas trouvé d'autre moyen pour régler la pédale d'embrayage que le collier situé juste à droite de la pédale de frein et qui se sert par sa vis dont la tête, en butée, vient reposer sur la cornière du chassis... Encore un système digne des Shadocks !

Pédalier
Pédalier © Philippe Bérenger

La pédale d'accélérateur a un jeu énorme sur son axe.

Pédalier
Pédalier © Philippe Bérenger

Ces photos ont été prises avant nettoyage et réfection.

J'ai remplacé les câbles d'accélérateur et de frein à main ainsi que leurs gaines, endommagées et coudées.

Sellerie intérieure  

Je démonte tout le revêtement intérieur, à l'exception des panneaux de porte qui avaient été refaits récemment. Les selliers n'avaient pas lésiné sur le nombre de pointes tapissier...

Tableau de bord  

Je ne modifierai pas grand chose sur ce joli tableau de bord, je vais simplement le réorganiser pour qu'il soit plus pratique.

Voici à quoi il ressemblait lors de l'achat en 2022 de cette auto de 1968 ; on peut supposer qu'il a été déjà modifié.

Tableau de bord
Tableau de bord © Philippe Bérenger

Et voici un schéma récapitulatif :

Tableau de bord
Tableau de bord © Philippe Bérenger

Les petites choses qui me gênent hors le fouillis des câbles à l'arrière que je vais organiser proprement :

  • je vais inverser le compteur de vitesse et l'indicateur multiple afin que le conducteur puisse lire sa vitesse sans erreur de paralaxe ;
  • l'indicateur de température d'eau de l'indicateur multiple étant HS, le précédent propriétaire a ajouté un indicateur sous le tableau de bord (cf. photo ci-dessus) ; je vais réparer l'indicateur original et supprimer l'ajout disgracieux ;
  • l'interrupteur des antibrouillards (n°4) ne sert à rien car il n'y en a pas ; vais-je en ajouter ou affecter l'interrupteur à une autre tâche, mais laquelle ? La question est en suspend ;
  • l'allumage des feux de route est signalé par un voyant rouge (n°7) ; je vais lui substituer un voyant bleu ;
  • l'interrupteur à 3 positions (n°8) allume les clignotants et le voyant rouge (n°9) indique leur fonctionnement. Je vais les remplacer par un contacteur à 3 positions lumineux vert et leur ajouter un buzzer qui rappellera que les clignotants fonctionnent car on a tendance à les oublier facilement. De ce fait, le voyant rouge (n°9) ne servira plus ; à quoi le réaffecter ?
  • l'interrupteur poussoir (n°14) ne semble servir à rien ; je vais suivre les câbles pour élucider la chose.

Tout cela n'est pas méchant et sera fait dans le respect de l'aspect d'origine. J'ai déjà trouvé et commandé les éléments qui vont bien.

Je devrais aboutir à cela :

Tableau de bord
Tableau de bord © Philippe Bérenger

Démonter le tableau de bord n'est pas une mince affaire. Il est fixé contre des traverses en bois en position haute et dans les coins inférieurs. Il faut desserer la fixation de la colonne de direction intérieure pour donner un peu d'espace de mouvement au tableau de bord, mais difficulté supplémentaire, sa forme dans les coins inférieurs vient épouser celle de la carrosserie ce qui fait qu'il y est encastré sans degrés de liberté... Bon, j'ai réussi à le sortir en forçant avec précaution pour ne rien casser.

Petit billet d'humeur : je vois souvent écrit, tant sur les forums que sur beaucoup de sites de fournisseurs, « manomètre de température d'eau » et ça me hérisse... Un manomètre sert à mesurer une pression et un thermomètre à mesurer une température, qu'on se le dise !

J'ai tout démonté et nettoyé. La plaque de métal centrale était peinte en noir granulé ; je ne le referai pas car j'avais déjà essayé pour une autre auto et le résultat n'était pas satisfaisant. Donc je colle sur la plaque un morceau de skai granulé noir qui rend très bien.

Je suis obligé, pour tenir compte de l'encombrement du commutateur de clignotants, de modifier l'agencement que j'avais prévu initialement. Le résultat dans la photo :

Boîte à gants  

Par ailleurs, je vais réparer l'intérieur de la boîte à gants, bien endommagé et en faire quelque chose d'un peu plus cossu.

 

QUELQUES BRÈVES :

 

PEINTURE AUTO
Atelier de carrosserie et peinture. Peut-être pas aussi rigoureux qu'indiqué dans la qualité du travail selon ...

en savoir plus...


RÉTROPÉDALAGE SUR LES ZFE 
Face à la réticence des citoyens et de nombreuses municipalités, les règles d’application de la vignette Crit’Air ...

en savoir plus...


FIN DE LA VIGNETTE ASSURANCE 
À compter du 1er avril 2024 (ce n'est pas une farce) la vignette assurance est supprimée et ne sera donc plus ...

en savoir plus...


ÉVOLUTIONS DU PERMIS DE CONDUIRE ? 
Le permis de conduire est soumis à deux propositions de loi qui pourraient modifier sa durée de validité et sa forme.

en savoir plus...


 

Une
adresse
par jour
PEINTURE AUTO
Atelier de carrosserie et peinture. Peut-être pas aussi rigoureux qu'indiqué dans la qualité du travail selon ...

en savoir plus...


18
juillet
2023
RÉTROPÉDALAGE SUR LES ZFE 
Face à la réticence des citoyens et de nombreuses municipalités, les règles d’application de la vignette Crit’Air ...

en savoir plus...


18
juillet
2023
FIN DE LA VIGNETTE ASSURANCE 
À compter du 1er avril 2024 (ce n'est pas une farce) la vignette assurance est supprimée et ne sera donc plus ...

en savoir plus...


19
mars
2023
ÉVOLUTIONS DU PERMIS DE CONDUIRE ? 
Le permis de conduire est soumis à deux propositions de loi qui pourraient modifier sa durée de validité et sa forme.

en savoir plus...