Logo Anciennes Automobiles
Logo Anciennes Automobiles

 

Menu rétracté

 

 

Réglementation
Code de la Route

Avertissement  

Contrôle de gendarmerieContrôle de gendarmerie - © DR

Il n'y aura pas de revue exhaustive du Code de la Route ici. De nombreux sites le font très bien, en commençant par www.legifrance.gouv.fr.

Il s'agit ici de recenser les questions qui peuvent se poser spécifiquement à la conduite et la circulation des anciennes autos et à leur transport.

La loi ne peut en aucun cas être rétroactive, c'est à dire par exemple imposer à une auto ancienne d'être moins polluante qu'une auto récente ; par contre, elle peut très bien interdire la circulation des véhicules polluants au-dessus d'un certain niveau...

Une auto ancienne qui reste conforme à son état d'origine, est règlementairement apte à circuler. Ainsi, sont toujours autorisés les freins sur les seules roues arrières, les freins à câble, les indicateurs de direction par flèches, etc.

Par contre, si la règlementation a imposé entre temps, la pose de certains dispositifs, ils doivent être présents. Ainsi, les indicateurs de direction, les feux stop, le rétroviseur intérieur et extérieur gauche, l'avertisseur sonore (liste non exhaustive) sont obligatoires. De plus, tout accessoire ou dispositif ajouté doit être conforme à la règlementation.

Enfin, il faut toujours garder à l'esprit que tout ce qui n'est pas interdit est autorisé et que les forces de l'ordre sont souvent plus complaisantes à l'égard d'une ancienne bien entretenue. Mais il ne faut pas en abuser !

Limitations de vitesse  

En France la vitesse est limitée depuis 1893 avec une vitesse maximale autorisée de 20 km/h sur les routes et 12 km/h en ville. Ces limites seront portées à 30 et 20 km/h en 1899. Puis, en 1922 un décret instaure le Code de la Route qui supprime les limitations de vitesse sauf pour les poids lourds et les véhicules utilitaires de plus de 3 tonnes.

Ce n'est qu'en 1969 que réapparaissent les limitations, d'abord dans les agglomérations à 60 km/h et pour les jeunes conducteurs à 90 km/h, puis sur les routes à partir de 1972.

À partir du 1er juillet 2018, nous franchissons un cap supplémentaire avec une nouvelle limitation sur les routes à double sens sans séparation centrale. La mesure sera d'abord expérimentale, et fera l'objet d'une évaluation au bout de deux ans...

Voici donc l'état actuel des limitations :

Voie de circulationPar temps secPar temps de pluie
Jeunes conducteursAutres conducteurs
Autoroutes110 km/h130 km/h110 km/h
Routes à 2 chaussées séparées par 1 terre-plein central100 km/h110 km/h100 km/h
Autres routes80 km/h90 km/h (80 km/h
à partir du 01.07.2018)
80 km/h
Agglomérations50 km/h et 30 km/h

Feux  

À venir...

Rétroviseurs  

À venir...

Mascottes et excroissances diverses  

Ce point est régi par l'arrêté du 19 décembre 1958 relatif à l'aménagement des véhicules automobiles. Il a évidemment été modifié depuis cette date, en voici un résumé à jour au 10 janvier 2017.

Tout d'abord, dans toute la partie située à l'avant du pare-brise, la carrosserie des véhicules automobiles ne doit pas comporter, dirigées vers l'avant, de parties non indispensables du point de vue technique, pointues, tranchantes ou constituant soit angle vif, soit saillie dangereuse, susceptibles d'aggraver notablement, en cas de collision, le risque d'accident corporel pour les autres usagers de la route, et notamment les piétons, cyclistes ou cyclomotoristes. Est assimilée à une partie non indispensable du point de vue technique toute partie pouvant être déplacée sans inconvénient réel.

Sont notamment interdits :

  • Les motifs ornementaux de radiateur, de calandre ou de capot, tels que les sujets (personnages ou animaux), les figurines en forme d'avion, fusée, torpille ou objet quelconque, etc. ;
  • Le bord des visières ou parties saillantes des projecteurs ainsi que celui des parties de la carrosserie surplombant les projecteurs, s'il ne présente pas, vers l'avant, un rayon de courbure supérieur à 2,25 mm 

Si la valeur de la saillie mesurée par rapport au plan vertical tangent à la partie la plus avancée de la glace des projecteurs est supérieure à 25 mm, le rayon de courbure devra être au moins égal au dixième de la valeur de cette saillie.

Les témoins d'aile et hampes de fanions montés sur les ailes avant, les déflecteurs à insectes ou à neige placés sur le capot et leurs supports doivent être, d'une part, légers, d'autre part, élastiques ou montés sur ressort.

Les porte-bagages et porte-skis montés sur le toit des voitures ne doivent pas présenter de parties pointues ou tranchantes.

Les miroirs rétroviseurs extérieurs, leurs supports et leurs dispositifs de fixation ne doivent présenter vers l'avant de pointes, de bords aigus, d'arêtes vives, ou plus généralement de formes dangereuses.

Les pare-chocs ne doivent pas comporter, dirigée vers l'avant, de protubérance dangereuse, notamment en forme d'ogive. Leurs extrémités latérales doivent être rabattues vers la carrosserie de façon à éviter tout risque d'accrochage.

Les poignées de portières doivent être réalisées de façon à éviter tout risque d'accrochage, vers l'avant, d'un piéton ou d'un cycliste.

Sont interdits sur les faces latérales et arrière des véhicules les ornements et éléments pointus et tranchants. Ce point est intéressant car il exempte les boules d'attelage de toute contravention si elles restent en place.

Ceintures de sécurité  

En circulation, tout conducteur ou passager d'un véhicule à moteur dont le poids total autorisé en charge n'excède pas 3,5 t, doit porter une ceinture de sécurité homologuée dès lors que le siège qu'il occupe en est équipé en application des dispositions du livre III. (Article R412-1 §1 du Code de la Route)

Tout véhicule en circulation doit être équipé de ceintures de sécurité homologuées dans les conditions suivantes :

  • à l'avant s'il a été mis en circulation à partir du 1er septembre 1967 ;
  • à l'arrière s'il a été mis en circulation à partir du 1er octobre 1978.

Les règles sont claires.

Transport des anciennes sur remorque  

Examinons ce que dit le Code de la Route à ce sujet.

Le permis de conduire (code de la route R221-4 et R221-8)

On pourra consulter la page « Permis de Conduire » de ce site.

Pour toutes remorques dont le PTAC (rubrique F2 de la carte grise) est inférieur ou égal à 750 kg un simple permis B est suffisant pour tracter avec n’importe quel véhicule léger qui a le droit de tracter.

Si le PTAC (F2) de la remorque est supérieur à 750 kg :

  • Permis B suffisant si PTAC (F2) voiture + PTAC (F2) remorque inférieur ou égal à 3,5 t ;
  • Formation B96 obligatoire si PTAC (F2) voiture + PTAC (F2) remorque compris entre 3,5 t et 4,25 t ;
  • Permis BE obligatoire si PTAC (F2) voiture + PTAC (F2) remorque compris entre 4,25 t et 7 t.

L’immatriculation (code de la route R317-8)

Toute remorque dont le PTAC (F2) est supérieur à 500 kg doit avoir sa propre immatriculation. Donc sa propre carte grise. La plaque d'immatriculation peut etre amovible pour les remorques dont le PTC est inférieur à 500 kg.

Système de freinage (code de la route R315-1)

Toutes remorques dont le PTAC (F2) est supérieur à 750 kg doit être munie d’un système de freinage. Cas spécifique, si le PTAC (F2) de la remorque non freinée est compris entre 501 et 750 kg, le poids à vide (G1) du véhicule tracteur doit être au moins égal au double du PTAC (F2) de la remorque.

De plus, ces remorques doivent être équipées d'un feu de recul si elles ont été commercialisées à partir du 1er juillet 2008 ; de ce fait, l'attelage doit être équipé du faisceau électrique 13 broches.

Poids tractable du véhicule (code la route R312-2)

Le poids tractable par le véhicule = Poids total roulant du véhicule PTRA (F3) – PTAC (F2) du véhicule.

Vitesses autorisées de l'attelage (code de la route R413-8)

La vitesse de l'ensemble est soumise à des conditions spécifiques dès lors que la somme, PTAC (F2) du véhicule tracteur + le PTAC (F2) de la remorque, est supérieure à 3 500 kg.

Ces conditions sont :

  • installation obligatoire des disques 80 et 90 à l'arrière de la remorque ;
  • 90 km/h sur les autoroutes ;
  • 80 km/h sur les routes à caractère prioritaire et signalées comme telles. Toutefois, cette vitesse maximale est relevée à 90 km/h pour les véhicules dont le poids total est inférieur ou égal à 12 tonnes sur les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central ;
  • 80 km/h sur les autres routes. Toutefois, cette vitesse maximale est abaissée à 60 km/h pour les véhicules articulés ou avec remorque dont le poids total est supérieur à 12 tonnes ;
  • 50 km/h en agglomération. Toutefois, cette vitesse maximale est relevée à 80 km/h sur le boulevard périphérique de Paris.

Voici le schéma de montage des faisceaux électriques d'attelage 7 et 13 broches.

Si le véhicule est amené à tracter des remorques de plus de 750 kg, il est nécessaire d'installer un faisceau à 13 broches. Cela n'empêchera pas de tracter des remorques équipées d'un faisceau à 7 broches en intercalant un adaptateur sur la prise.

Connexions électriques attelage
N° connecteur
Couleur du câble
7 broches13 broches
1 - jauneclignotant gauche
2 - bleuantibrouillards
3 - blancmoinsmoins pour broches 1 à 8
4 - vertclignotant droit
5 - marronfeu position droit *
6 - rougefeux stop
7 - noirfeu position gauche *
8 - orange feu recul
9 - marron/bleu plus permanent
10 - marron/rouge plus après contact
11 - blanc/bleu (libre)
12 (libre)
13 - blanc/vert moins pour broche 9
* les deux feux de position sont séparés car dans certaines circonstances de stationnement en bordure de chaussée (en Allemagne notamment), il peut être obligatoire de laisser les feux de position côté circulation allumés. Certains véhicules ont cette fonctionnalité.

Remorquage d'un véhicule  

Curieusement, le Code de la Route est relativement discret sur ce point défini par l'Arrêté du 30 septembre 1975 relatif à l'évacuation des véhicules en panne ou accidentés.

Dispositif de remorquage

Partant du principe légal que tout ce qui n'est pas interdit est autorisé, on peut en conclure que :

  • si le véhicule remorqué a un conducteur à son volant et que son système de freinage fonctionne, le remorquage peut se faire indifféremment avec une barre rigide ou un câble souple, si de plus, ses feux de signalisation fonctionnent également, aucun système de feux de signalisation supplémentaire n'est requis. Par contre, si ses feux ne fonctionnent pas, il faudra installer un système de répétition des feux du véhicule remorqueur sur l'arrière du véhicule remorqué ;
  • si le système de freinage du véhicule remorqué ne fonctionne pas, il est impératif de tracter le véhicule avec un attelage rigide ne permettant aucun débattement transversal du véhicule remorqué, par rapport au véhicule remorqueur. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire qu'il y ait un conducteur au volant du véhicule remorqué. Le système de feux de signalisation déjà cité est obligatoire.

Système de feux de signalisation

Le véhicule remorqué doit être muni à l'arrière :

  • de deux feux rouges arrière, de deux feux stop et de deux indicateurs de changement de direction conformes à un type agréé et fonctionnant en concordance avec les feux de même nature du véhicule de remorquage ;
  • d'une plaque rectangulaire répondant aux conditions suivantes :
    • être réflectorisée, de couleur orangée et agréée conformément aux prescriptions prévues par le cahier des charges annexé à l'arrêté du 6 novembre 1963 relatif aux plaques d'immatriculation réflectorisées ;
    • avoir les dimensions suivantes : hauteur 0,25 m, longueur 1 m ;
    • être fixée le plus bas que cela est techniquement possible entre 0,40 et 0,90 m du sol.

 

Fumer en voiture  

Conducteur

Fumer au volant est interdit si le conducteur ne se tient pas constamment en état et en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent et qui sont nécessaires à la conduite en toute sécurité avec un champ de vision convenable (Article R 412-6 du Code de la route).

Par cet article du Code de la route, les forces de l'ordre peuvent sanctionner beaucoup de comportements au volant, notamment manger un sandwich, se maquiller ou fumer. La verbalisation dépend de l'appréciation par les forces de l'ordre.

Si l'infraction est constatée, l'auteur encourt alors une amende forfaitaire de 35 € sans retrait de point (contravention de 2ème classe). L'amende minorée s'élève à 22 € et l'amende majorée à 75 €. Le caractère minoré ou majoré dépend du délai de paiement de l'amende et du mode de remise de l'avis de contravention.

Conducteur et passagers

Depuis le 1er juillet 2015, il est interdit de fumer en présence d'un enfant mineur de moins de 12 ans en voiture. Une disposition de la loi du 26 janvier 2016 dite loi de modernisation du système de santé interdit à tous les occupants d'un véhicule de fumer en présence d'un mineur de moins de 18 ans (Article L 3511-7-2 du Code de la santé publique).

Si l'infraction est constatée, l'auteur encourt alors une amende forfaitaire de 68 € sans retrait de point (contravention de 3ème classe). L'amende minorée s'élève à 45 € et l'amende majorée à 180 €.

L'objectif de ce texte est d'éviter, en voiture, le tabagisme passif qui peut entraîner chez les enfants des risques accrus en matière, notamment, de troubles respiratoires, d'allergies, d'asthme.

 

QUELQUES BRÈVES :

 

BOÎTE TRANSMISSION CONCEPT BREYSSE
Magicien de la boîte de vitesses, Fred Breysse est capable de réparer, recréer, transformer toute pièce de toute boîte ...

en savoir plus...


L'OPÉRATION ESCARGOT EST LANCÉE
Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, a annoncé la mise en place du dispositif de limitation de vitesse sur ...

en savoir plus...


FIN DES IMMATRICULATIONS EN PRÉFECTURE
À compter de novembre 2017, les démarches d'immatriculation se feront sur Internet et les guichets des préfectures et ...

en savoir plus...


LE POINT SUR CRIT'AIR
Cet article fait le point sur les ZCR, l'utilisation de la vignette Crit'Air et la circulation des anciennes à ce jour.

en savoir plus...


 

Une
adresse
par jour
BOÎTE TRANSMISSION CONCEPT BREYSSE
Magicien de la boîte de vitesses, Fred Breysse est capable de réparer, recréer, transformer toute pièce de toute boîte ...

en savoir plus...


7
mars
2018
L'OPÉRATION ESCARGOT EST LANCÉE
Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, a annoncé la mise en place du dispositif de limitation de vitesse sur ...

en savoir plus...


10
septembre
2017
FIN DES IMMATRICULATIONS EN PRÉFECTURE
À compter de novembre 2017, les démarches d'immatriculation se feront sur Internet et les guichets des préfectures et ...

en savoir plus...


19
mai
2017
LE POINT SUR CRIT'AIR
Cet article fait le point sur les ZCR, l'utilisation de la vignette Crit'Air et la circulation des anciennes à ce jour.

en savoir plus...